Des films…

bobinefimrouge.jpgNew York est depuis longtemps une ville qui a inspiré de nombreux cinéastes. Voilà donc une liste subjective et non exhaustive de films tournés à New York, classé du plus récent au plus ancien. Cette liste est incomplère bien sûr, car je n’y mets que les films que j’ai vus.

Moi aussi, un jour, je rêve d’y faire « mon » film…

Quelques indispensables et autres curiosités !


- « Requiem for a Dream«  de Darren Aronofski, 2001
D’après le roman de Hubert Selby Junior, comme le livre, noir, très noir…
La musique y est aussi un personnage…

-« Sue perdue à Manhattan » de Amos Kollek, 1998
Je pensais voir une comédie et c’est le désarroi d’une jeune femme perdue dans tous les sens du terme, dans sa vie et dans la ville. Très belle affiche qui m’a fait penser au film Gloria de Cassavettes…

-« Joe’s apartment » de John Payson, 1996
Un film génial ! Une sorte de parodie de comédie musicale avec comme acteurs principaux des cafards… L’histoire loufoque d’un jeune homme un peu naïf débarqué à NY, squattant dans un immeuble pourri, et que de méchants spéculateurs veulent expluser… Les cafards font de la résistance et moi, j’ai rigolé non stop ! pour info ce film est en sorti en DVD en juillet dernier.

-« Ça tourne à Manhattan » de Tom Dicillo, 1995
Une comédie relatant la journée de tournage à Manhattan d’un film indépendant à petit budget et avec une équipe explosive !

- « Brooklyn Boogie » et « Smoke » de Wayne Wang et Paul Auster, 1995
Avec Harvey Keitel et Jim Jarmush, deux films sensibles et drôles sur la vie de quelques voisins de quartier. Ces films tournés en même temps, m’ont mis de bonne humeur pour longtemps…

- « New York Stories », Woody Allen, Francis Coppola et Martin Scorcese, 1989
Un film à Six mains… Tout est dans le titre : 3 petites histoires newyorkaises. Pas encore vu (bientôt mais je viens d’acheter l’affiche, une belle façade d’immeuble avec des fenêtres, sur lesquelles je vais coller mes propres photos.

-« Manhattan » de Woody Allen, 1979
Voilà, je l’ai vu, Manhattan en noir et blanc, des « Walk » et « don’t walk », comme on n’en fait plus, des vues de la Skyline de mon pont préféré, le Queensboro, des vieilles voitures, des rues, et des histoires d’amour compliquées avec un Woody Allen que j’ai trouvé touchant. Un petit côté « ancien temps » avec des machines à écrire et des téléphones qui font « driiing »…

- « Taxi Driver » de Martin Scorcese, 1976
Un classique ! Je dois le revoir, mais j’ai le souvenir de scènes de nuits…
-« News from home » de Chantal Akerman, 1976
Un film étrange, à l’esthétique particulière : de longs plans fixes de la ville, des carrefours, de backstreets, des travellings… la bande son c’est la réalisatrice qui lit des lettres reçues de sa mère. Film très sobre, beau mais je n’ai pas réussi à le regarder jusqu’au bout…

- « Les Trois jours du Condor » de Sydney Pollack, 1975
Je viens de revoir ce film, tourné avec le jeune, blond et sémillant Robert redford.Une course poursuite, une contre contre la mort pour celui qui a échappé à un effaçage en règle d’une équipe d’agents secrets de la CIA.Une vision du New York dans les années 70, une scène au Guggenheim, la lumière froide de l’hiver, des plans sur les Twin towers, des rues désertes, des backstreets sordides, des poubelles défoncées, des parkings glauques, la bande-son avec les sirènes, un New York comme j’aurais aimé le connaître. Un incontournable !

 

A suivre…


alexandracha |
Le Souterroscope de Baume O... |
Riad Imourane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 4Ltrophy
| NEO entre au BURKINA
| lesescapadesdelynette